Les brèves 2018

 

Des maires de droite veulent soutenir Macron.
Sauf qui peut

LR est en pleine déconfiture après les élections européennes, le parti est au plus mal. Pour avoir une chance de réélection une quarantaine de maires lancent un appel pour soutenir Macron. Les deux grands parti ayant partagé le pouvoir depuis des décennies, sont au bord de la disparition.
Les fossoyeurs de gauche Hollande et Valls sanctionnés pour leur politique de droite, les mensonges de Cahuzac, n'ont pas rehaussé le point de vue des français sur les hommes politiques. Les fossoyeurs de droite ont pris la relève. Sarkozy s'est moqué des français en ne validant pas le choix des électeurs, suite au référendum de 2005, Fillon s'est discrédité lors de l'élection présidentielle et Laurent Wauquiez à vouloir flirter avec l'extrême droite et la droite catholique s'est brûlé les ailes.
Ces deux partis sont tombés si bas que Macron est sûr d'en ramasser des miettes. Cela lui suffira t-il pour être serein à la présidentielle ?

Aux Européennes, Daniel Cohn-Bendit vote Macron Dany le Rouge
Le Dany de 68 chante "l'Internationale" face au policier

C’est décidé, aux élections européennes Daniel Cohn-Bendit appelle à voter pour la liste LREM. Il a changé le Dany que je prenais plaisir à écouter en 1968. Celui qui aujourd'hui soutient Macron et critique les gilets jaunes, les mettant en garde contre la "tentation totalitaire" du mouvement. Pourtant si une tentation totalitaire existe chez certains gilets jaunes, n'a t'il pas remarqué les tendances totalitaires d'Emmanuel Macron ?
Macron qui organise un grand débat mais fait fi des propositions! Il est certain que les propositions des gilets jaunes ne sont pas toutes cohérentes mais s'opposer comme il le fait aux propositions populaires, comme le rétablissement de l'ISF, le besoin de justice salariale en réduisant les écarts de salaire entre les plus riches et les plus pauvres. Pourtant Daniel Cohn-Bendit en parlait dans le grand entretient sur France Inter: qu'en 1968 le patronat défendait un écart de un à huit entre les bas salaires et les hauts salaires alors que les syndicats voulaient un écart de un à cinq. Henry Ford déclarait, à l'époque, qu'une échelle de salaire de un à quarante est intolérable, aujourd'hui en France cette échelle est de un à soixante-dix.
Les gilets-jaunes ont encore beaucoup de colères à exprimer ces prochaines semaines.

Gilet jaunes : acte 18
Acte 18

Comme le rapporte "Le point", Macron promet une réaction "forte" face aux violences à Paris. Le président, de retour à Paris ce samedi soir, a annoncé attendre des "propositions" de l'exécutif pour mettre fin aux violences des gilets jaunes. Emmanuel Macron a promis des "décisions fortes" en réponse aux dégâts commis sur les Champs-Élysées. Si le président désire sincèrement le retour au calme, il serait temps de se mettre à l'écoute des revendications des manifestants. La fin des violences pourrait se faire en acceptant de répondre positivement aux doléances tels que :
Rétablissement de l'ISF,
Réindexer les retraites sur le coût de la vie,
Baisser dans un premier temps les prix des carburants, construire les infrastructures (train, métro, voies fluviales) qui sont moins gourmandes en CO2,
Revaloriser les salaires,
Augmenter les moyens des services de santé, de l'école, des infrastructures routières, etc,
Mettre en œuvre une politique de sauvegarde de la planète.
Prise en compte du vote blanc et nul,
Et surtout la mise en œuvre des prémisses d'une démocratie rendant les citoyens responsables de la gestion du pays. En finir avec la démocratie participative qui permet aux élus d'être les seuls maîtres de leurs décisions, il faut que la transparence s'applique à tous les niveaux des représentants élus.
Il est certain que l'acceptation d'un certain nombre de ces mesures aurait un effet apaisant sur les manifestants, mais à trop traîner, cela ne peut qu'envenimer la situation.

Gilets jaunes : Le gouvernement critiqué par un policier.
Acte 16 des gilets jaunes

Alexandre Langlois est policier. Menacé par sa hiérarchie pour "déloyauté", il dénonce la gestion du maintien de l'ordre par le gouvernement dans le cadre du mouvement des gilets jaunes, l'instrumentalisation des forces de l'ordre par le pouvoir, et les conditions de travail difficiles dans un contexte de hausse des cas de suicides chez les policiers.

Macron et l'exemple vénézuélien.
Vénézuéla

Il serait amusant de voir la réaction qu'aurait Emmanuel Macron, si Poutine, Xi Jinping et autres dirigeants de par le monde, prenaient prétexte des manifestations populaires en France pour exiger de nouvelles élections présidentielles. A n'en pas douter, il ferait grise mine. Lui, d'habitude si respectueux des institutions républicaines, en vient à plaider la désobéissance contre le pouvoir en place au Venezuela. Ne craint-il pas de donner de mauvaises idées au peuple français ?
En fait, il emboîte le pas aux grandes puissances qui n'ont jamais vu d'un bon œil l'arrivée de Chavez élu démocratiquement en son temps. Aujourd'hui avec la crise du pétrole, la bourgeoisie vénézuélienne essaie de reprendre à Maduro ce qu'elle a perdu avec Chavez. Le coup d'état de Juan Guaido salué par les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, etc. est une atteinte à la légalité institutionnelle.

Acte 12 des gilets jaunes
Acte 12 des gilets jaunes

Pour couvrir les évènements initiés par les gilets-jaunes, les journalistes depuis peu utilisent le terme de violences policières. Il n'y a pas si longtemps ont parlait plus facilement de casseurs et de la violence des gilets jaunes. Es-ce le nombre élevé de blessés qui a fait prendre conscience que la plupart des manifestants ne sont pas à l'origine des violences, que le jet de grenades inapproprié à la situation, pouvait engendrer des ripostes contre les forces de l'ordre. L'utilisation abusive des LBD est remise en cause par des médecins, les soignants et aussi le défenseur des droits, Jacques Toubon, demande la suspension des LBD. Pendant les manifestations de l'Acte XII des gilets jaunes, un membre des observateurs de la Ligue des droits de l'homme à été blessé par un tir de LBD à Toulouse.

Acte VIII des gilets jaunes.
Macron sceptique
Il veut comprendre pourquoi ils continuent.

Le week end dernier les commentateurs proches de la République en Marche, déclaraient que la mobilisation des gilets jaunes était en baisse.
Après ses vœux du premier de l'an pendant lesquels Macron a blablaté, six français sur dix n'ont pas été convainu par son allocution. Il restait droit dans ses bottes. C'est peut-être la raison principale pour laquelle l'acte 8 de la mobilisation a démenti l'espoir de démobilisation suscité dans les rangs d'En Marche ?
En fait, les gilets jaunes défendent par leurs actions, les plus démunis, les retraités, ect.

Macron et les casseurs.
Manifestations à Pari

Vont-ils continuer ?

Après sa mise au point de lundi dernier, Macron pensait avoir fait le maximum, mais le plus dur est devant lui. Ce samedi 22 décembre les gilets jaunes se sont encore donnés rendez-vous. L'acte VI du mouvement est en marche.

 

Et le cirque continue.
Steve Maia Caniço

Le secteur du port où le corps de Steve a été découvert.

Ce 21 juin 2019, jour de la fête de la musique se devait être un jour de fête populaire. Sur les quais de Nantes cette fête vira au cauchemar. Tout avait bien commencé mais vers 4h30  du matin, les forces de l'ordre reçurent l'ordre de disperser la foule. Il était prévu que la musique s'arrête à 4h du matin mais un DJ continue son set malgré la consigne rappelée plus tôt dans la soirée. Malgré la proximité du fleuve, des grenades explosèrent créant panique. Une fumée intense, aveuglante se dégagea dans la foule. Quatorze personnes tombèrent à l'eau. Le rapport de l'IGPN affirme que les forces de l'ordre n'ont pas chargé, ils n'ont usé d'aucune violence envers les fêtards, comme si lancer des grenades n'était pas en soi une violence. Il ne s'agissait pourtant pas d'une manifestation de gilets jaunes. Selon le rapport de l'IGPN les personnes repêchées n'y sont pas tombées suite à une charge policière. Le rapport pointe du doigt le rôle de la mairie de Nantes, et la préfecture de Loire-Atlantique. Certains blâment le DJ qui n'a pas arrêté la musique, mais la plupart jugent la réaction des forces de l'ordre exagérée. Ce rapport scandalise non seulement l'opinion publique, des partis politiques, des juges et même le syndicat de police SNFO, qui parlent d'une mascarade. N'aurait-il pas été plus responsable de laisser la fête s'éteindre d'elle-même? Il ne s'agissait pas d'une manifestation mettant en danger les citoyens ou le pouvoir d'une mais de la fête du 14 juillet. Le rapport de l'IGPN nous reste en travers de la gorge. Si l'action policière n'a pas été violente, comment expliquer que tant de personnes seraient tombées à l'eau. Il est évident que les forces de l'ordre ne cherchent pas à provoquer, déclare la police des polices. Le corps de Steve à été retrouvé plus d'un mois après (voir la photo située en haut de l'article).

Voir ci-dessous la vidéo sur les méthodes employées dans les manifestations des gilets jaunes et les commentaires d'une spécialiste.

Bravo Macron.
François de Rugy

Depuis sa prise de fonction François de Rugy est le 11e ministre à démissionner du gouvernement. Richard Ferrant, Sylvie Goulard, Marielle de Sarnez, François Bayrou, Nicolas Hulot, Gérard Collomb, Laura Flessel, Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi.
Françoise Nyssen, Delphine Gény-Stephann, Stéphane Travert et Jacques Mézard ont étés remerciés suite à remaniements. Que reproche t-on à François de Rugy, dîners luxueux, travaux onéreux, appartement à loyer modéré et aussi l'utilisation de son indemnité de frais de mandat pour payer ses cotisations d'élu à EELV et comme cela ne suffisait pas, François de Rugy demandait régulièrement à un de ses chauffeurs de le rejoindre à Nantes lors de ses déplacements privés, alors même qu'il effectuait le trajet Paris Nantes en train.
Pendant des décennies nos élus ont profité abusivement des largesses de l'Etat, mais à force de tirer sur la corde il arrive qu'elle casse ? En effet, ce qui hier était toléré par les Français ne l'est plus aujourd'hui. Macron, qui rêvait d'un quinquennat exemplaire où les Français se seraient laissés tondre sans broncher, n'a pas vu venir le changement des mentalités dues, non seulement à son comportement arrogant, mais aussi à la crainte que suscite le dérèglement climatique. Le manque d'eau, les tempêtes de plus en plus violentent, les inondations en cascade dues à des pluies torrentielles, à la grêle dévastant les récoltes, la montée des eaux font craindre des lendemains difficiles. L'inaction du gouvernement pour la population n'est plus acceptable. Les Français tolèrent de moins en moins les incartades des élus. Il est temps de restreindre leur conduite, les Français ne leurs font plus confiance.
Il serait temps de recourir à une transparence permettant au citoyen de n’avoir aucun doute de la probité de ses représentants. Les citoyens pourraient se faire une opinion sur le désir réel de ses élus et de l'état concernant la lutte contre le réchauffement climatique et les catastrophes à venir.

Référendum anti-privatisation d'ADP
ADP

248 députés et sénateurs ont lancé la procédure d'organisation de la consultation nationale sur la privatisation des Aéroports de Paris (ADP). L'opposition a neuf mois pour convaicre 10% des électeurs (4,7 millions) de signer contre ce projet.
D'après le journal Marianne, Les signataires de la pétition pour un référendum contre la privatisation d'ADP seront fichés publiquement par le ministère de l'Intérieur. Le gouvernement prend le virage de la transparence. J'èspère qu'à la suite de cette décision le gouvernement rendra possible la transparence sur les votes des élus, sur leurs activités annexes, leurs relations avec les différents lobbies, les dons perçus, etc.
Ce serait peut-être une occasion pour le gouvernement, d'avoir la faveur des gilets jaunes.

General Electric licencie.

General Electric

Cette société qui devait créer un millier d’emplois, a annoncé qu’elle allait en supprimer plus de 1000 sur le site de Belfort. La promesse répétée il y a quatre ans par MACRON, ministre de l"économie de l'époque, aux salariés d'Alstom pour les rassurer, n'a suscité aucune sanction de MACRON Président, comme le prévoyait le contrat en cas de non-respect des engagements. Comment pouvait-il n'avoir aucun doute sur la parole de General Electric. Les deux sociétés étant en concurrence et l'achat d'Alstom par General Electric, était une façon habile pour GE, de se débarrasser d'un concurrent.
Les salariés vont bientôt devoir aller pointer à l'ANPE. Les gouvernements successifs n'ont rien fait pour garder l'emploi dans le pays.Je suis persuadé qu'un bon nombre de ceux, qui en 2017 ont voté MACRON parce qu'il était jeune et dynamique, doivent certainement le regretter. Le choix Le PEN n'était pas non plus la solution.
Tant que la Constitution restera telle qu'elle, notre avenir ne sera pas rose. Les partis politiques, hier très utiles dans l'émancipation de la société sont, pour la plupart, rejetés avec raison par les citoyens. Plus de démocratie directe, permettrait au citoyen de s'engager avec plus de goût dans la vie sociale, politique et professionnelle.

 

"Fin du grand débat, début du grand débarras !"
par Juan BRANCO
Grand débarras
Accès à la vidéo

Il y a des vies à sauver dans ce pays. Il y a, d'après l'Inserm, 10 à 15 000 personnes qui depuis 30 ans, meurent du chômage chaque année. Cela fait 450 000 personnes qui seraient mortes du fait de l'indifférence de nos politiques.

C'est quoi des gilets jaunes d'après Juan Branco.

Méga porcherie
Porcherie

Projet d’extension d'un élevage porcin à Gauchin le Gal dans le Pas de Calais.
De 3930 porcs, le projet propose l’extension de cet élevage à 5171 porcs. Le dossier comprend un plan d’épandage sur 11 communes : Gauchin-Le-gal, Hermin, Rebreuve-Ranchicourt, Fresnicourt-le-Dolmen, Servins, Cambligneul, Bajus, Houdain, La Comté, Divion et Mont-Saint-Eloi. Il est à signaler que les effluents ne seront pas épandus le week-end, ni les jours fériés.
Dans l'avis de la MRAE (Mission régionale d'autorité environnementale) concernant ce projet d'extension, il est spécifié que la production CO2 produites en plus chaque année après la construction des futurs bâtiments, sera en augmentation de près de 50 %. Le projet reste toutefois fortement émetteur de gaz à effet de serre, notamment d’ammoniac (NH3) et de poussières.
En plus des odeurs, du bruit, ce qui inquiète les habitants ce sont les risques sanitaires et environnementaux causés par ce types de fermes démesurées, le lisier produit aura certainement un impact sur l'environnement. Pollution des courts d'eaux, de la nappe phréatique, etc.
Les habitants ne tireront aucun bénéfice en cautionnant cette extension, ils n'auront droit qu'a des inconvénients. La production et l'exportation de porcs, dans le contexte actuel améliorerait le solde du commerce extérieur français. Aux pays étrangers les avantages, à nous les dommages.
Avant d’être cancérigène, la viande est polluante pour la planète. Émissions de gaz à effet de serre, déforestation, consommation d’eau : l’élevage affecte fortement l’environnement.
Sachant que ce type d'installation participe au réchauffement climatique il serait plus judicieux de refuser cette installation, afin de préserver l'avenir de nos enfants ?

Décès de Charles Aznavour

Charles Aznavour

Tous ces hommes et femmes politiques qui aujourd’hui honorent la mémoire de Charles Aznavour, le font surtout par opportunisme. En effet, critiquer le migrant, l'étranger ne serait pas vu d'un bon œil par les fans de Charles et pourrait avoir des conséquences néfastes lors des élections. Certains rendent hommage au chanteur "profondément français", d'autres nous parlent d'un immense chanteur et poète incomparable nous laissant un répertoire d’une richesse inégalée, un autre encore nous dit qu'Aznavour, ce sont des émotions et souvenirs, d’une nation toute entière, un monument de la chanson française, une carrière exceptionnelle.
Si ces politiques, si prompts d'ordinaire à refouler les migrants, en arrivent à en honorer un, ce n'est pas seulement pour se donner bonne conscience. La raison principale qui pousse les dirigeants du RN, REM, LR et de certains PS à honorer Charles Aznavour, est simplement d'ordre électoraliste. Toute voix exprimée en leur faveur est bonne à prendre.
Il est vrai que Charles Aznavour a été un immense artiste dont les chansons seront encore fredonnées pendant des décennies.

Vu dans le Canard Enchaîné
Youtube

La Direction générale des finances publiques a installé sur son site une vidéo gérée par YouTube pour expliquer le prélèvement à la source.
Il était impossible de ne pas regarder intégralement cette vidéo avant d’accéder à son espace personnel et de déclarer ses revenus.
Cette opération a permis à Google de récupérer une partie des données personnelles des contribuables.
Depuis le 17 avril au matin, le visionnage de cette vidéo n’est plus obligatoire.
Vous savez donc maintenant ce qu’il ne faut pas faire : regarder la vidéo de YouTube depuis votre page impots.gouv.fr pour ne pas donner vos donnés au géant américain.
Le contribuable français aurait été plus protégé si cette vidéo n'avait pas de lien direct depuis la page impots.gouv.fr vers YouTube. Sur Internet les donnés se vendent. Le gouvernement les a donnés à une entreprise américaine qui va se faire du blé démontrant la gestion exemplaire du gouvernement